Tourisme : quelles tendances pour l’été 2021 ?

https://www.cacbn.info/wp-content/uploads/2021/06/tourisme-bassin-1280x848.png

Le tourisme semble enfin prêt à repartir pour une nouvelle saison estivale, déjà pleine de promesses. En France, la pandémie recule, mais le Gouvernement reste prudent. Les vacances d’été se déroulent donc presque normalement, tout en respectant les gestes barrières. Comment s’organise alors la France face à l’arrivée de cette période importante à de nombreux points de vue ? Cette saison sera sans aucun doute décisive pour de nombreux professionnels, impactés depuis plus d’un an par le virus. Le déploiement de la vaccination à l’ensemble de la population française permet ainsi de voir – peut-être – le bout du tunnel.

Relance du tourisme, une bonne nouvelle pour les professionnels

De nombreux secteurs d’activité connaissent une dure période pour leur activité. Le tourisme, tout d’abord, face à la fermeture des frontières aux touristes étrangers. Malgré la mobilisation en 2020 des touristes français, la France, pays touristique par excellence, connaît un passage à vide. La réouverture, puis la fermeture des espaces culturels, des hôtels ou des restaurants n’aident pas. Mais alors que la saison 2021 arrive, le tourisme semble prêt à retrouver des couleurs.

En effet, face au recul de la pandémie, le Gouvernement allège progressivement les mesures. Si bien que depuis le 9 juin, les bars, cafés et restaurants peuvent de nouveau recevoir leurs clients en intérieur, et remplir entièrement leurs terrasses. Une bonne nouvelle, assortie d’un recul du couvre-feu à 23 heures. 

La terrasse du B Comme Bistrot à Arès

En un an, les réflexes et les habitudes ont évolué pour les entreprises et leurs clients. Le tourisme reste local, le digital gagne du terrain sur de nombreux métiers, comme la vente en ligne. A ce sujet, le CACBN propose le 17 juin un webinaire Re’Sources spécial sur la communication digitale : « Booster son chiffre d’affaires grâce aux réseaux sociaux et à la visibilité digitale ».

Le développement de la vente à emporter dans les restaurants, à défaut de recevoir les clients permettait alors de continuer son activité. Ce modèle pourrait se poursuivre de manière pérenne, en plus de la réouverture au public des établissements. Ainsi, l’allégement des mesures, et la réouverture progressive de toutes les entreprises et des acteurs du tourisme sont de bonnes nouvelles. De bonnes nouvelles pour l’économie française, mais aussi pour les Français eux-mêmes, dont le quotidien oscille entre télétravail et attente.

Vaccination et déploiement des vols vers l’étranger, le début de la reprise

La France, comme bien d’autres pays, avait décidé de fermer ses frontières au tourisme étranger pour lutter contre le virus. Les restrictions de voyage impactent fortement tout un pan de l’économie, notamment pour les compagnies aériennes. Ces dernières, longtemps au sol, ne peuvent assurer que quelques liaisons, à capacité réduite. Mais la réouverture progressive des frontières sonne la fin du tourisme uniquement local. 

A Bordeaux, l’aéroport, comme chaque année, annonce son catalogue de destinations vers l’étranger. Un choix varié, pour les touristes qui ne souhaitent pas passer leurs congés d’été dans leur pays. Bien entendu, les conditions pour voyager sont strictes, afin de garantir la sécurité de tous. Un tourisme prudent, mais possible malgré tout.

Des compagnies comme Ryanair prennent déjà des dispositions depuis plusieurs mois, avec la mise en place du portefeuille digital depuis son application mobile. Le passager peut alors y enregistrer ses billets, ses résultats de tests, et depuis peu, son attestation de vaccination. Un format dématérialisé, pratique et en accord avec les mesures sanitaires pour voyager sereinement.

La compagnie aérienne dresse par ailleurs un bilan tout à fait positif et encourageant pour l’avenir. En mai 2020, aux débuts de la pandémie, et au cœur du tout premier confinement en France, la compagnie n’enregistrait que 0,07 millions de passagers. Un résultat bien maigre, alors que l’aéroport de Bordeaux fermait ses portes, faute de proposer des liaisons aériennes.

En mai 2021, la tendance est toute autre. La compagnie à bas-coût enregistre plus de 1,8 millions de passagers, un résultat bien plus important. Ce dernier marque t-il le début d’une relance du tourisme de manière durable et progressive ? Tous les professionnels qui reprennent leur activité y croient, et prennent en compte toutes les mesures pour exercer… Sans propager le virus.

Sources :

Ryanair a transporté 1,8 million de passagers en mai 2021 versus 70.000 en mai 2020. Chiffres publiés le 3 juin 2021

Info Coronavirus Covid-19 – Loisirs/vacances – Gouvernement, mise à jour le 9 juin 2021

En quelques motsDécouvrez le CACBN
Le Club rassemble des professionnels provenant de tous secteurs d'activités et désireux de partager leurs compétences et leur réseau sur le bassin d'Arcachon
Sur le bassin d'ArcachonRencontrez-nous
https://www.cacbn.info/wp-content/uploads/2020/09/bassin_arcachon_footer.png
Notre territoire marque notre identitéPartenaire de la marque Bassin d'Arcachon

Les partenaires qui gravent les initiales de la marque sur leurs supports de communication, affichent leur fierté d’appartenance mais surtout illustrent leur engagement pour le Bassin d’Arcachon.

Retrouvez toutes les informations sur www.marque-bassin-arcachon.fr

Restons en contactSuivez-nous
Ne manquez pas les récentes communications du Club sur ses réseaux sociaux.